IMPRESSIONS D'EUROPE
2, rue du Roi Albert - 44000 Nantes - tel/fax 33 (0)240 124 237
 

Bienvenue sur le site d'Impressions d'Europe


Association loi 1901, consacrée à la promotion des littératures européennes, du livre et de la lecture, est le fruit d’un rebondissement.

Étayée par une équipe de partisans des lettres, héritière d’un passé combatif, elle ressuscite, au cours de rencontres périodiques au Printemps et en novembre, les projets littéraires, par son fondateur Yves Douet et son coordinateur Patrice Viart, témoignant de la présence vivante à Nantes et en Région des Pays de la Loire du roman de l’Europe.



PROGRAMME :


Jeudi 3 novembre



20h

Théâtre
Chapelle du Grand T
Tarif : 4 € / billetterie : 02.51.88.25.25

Fumer
pièce de Josep Maria Miró (trad. du catalan par Laurent Gallardo)
Mise en scène de Didier Ruiz, directeur artistique de La Compagnie des Hommes
Co-production Le Grand T, théâtre de Loire-Atlantique

Avec Serpentine Teyssier, Charlotte Corman, Laurent Claret, Jonathan Heckel
Dramaturgie et assistanat à la mise en scène : Olivia Burton
Scénographie : Charlotte Villermet
Lumière : Maurice Fouilhé
Son : Adrien Cordie

Dans un lieu clos, des chambres d’hôtel, lieu de la tentation et du trouble par excellence, deux hommes et deux femmes vont se mentir, s’attirer et s’utiliser les uns les autres pour s’en sortir ; se sortir de leur couple, de leur lâcheté, de leur incapacité à faire bouger les choses. À l’extérieur, la révolution qui sévit, le chaos, fait écho au leur, à leur naufrage. Miró nous parle du pouvoir, du désir, du mensonge hissé au rang de technique de survie. Il nous décrit une humanité sans dorure, sans maquillage, fascinante comme un enclos zoologique. Le trouble qu’il crée nous parle du nôtre. Il nous parle aussi du monde, de ses fractures, de ses faiblesses, mais aussi de sa face la plus vilaine, la plus abjecte. Et il réussit le pari de le faire avec drôlerie, finesse et élégance.



Vendredi 4 novembre



16h-17h

Roman graphique espagnol
Grand plateau
Modérateur : Jean-Luc Fromental, directeur de la collection « Denoël Graphic », scénariste

ANTONIO ALTARRIBA (1952)
Après le succès international de L’Art de voler, où il mêlait avec bonheur le destin poignant de son père et un siècle d’histoire espagnole, Antonio Altarriba a confirmé sa stature d’auteur majeur avec Moi, assassin, un thriller intense explorant à nouveau les aspects les plus noirs de sa culture et de son pays. Pour L’Aile brisée, second tome de son diptyque familial, il retrouve le dessinateur Kim à qui l’on doit les images saisissantes de L’Art de voler. Cette fois, c’est vers sa mère qu’il tourne l’objectif acéré de sa mémoire. Le siècle de violence et de tempêtes déjà visité dans le premier livre est relu du point de vue de la femme espagnole.

Bibliographie
L’Aile brisée, illustrations de Kim, trad. A. Carrasco, Denoël Graphic, 2016
Moi, assassin, illustrations de Keko, trad. A. Carrasco, Denoël Graphic, 2014. Grand prix de la Critique, 2015
L’Art de voler, illustrations de Kim, trad. A. Carrasco, Denoël Graphic, 2011. Prix national de la bande dessinée, 2010

Projection de planches, croquis, dessins inédits pendant le débat, puis dédicaces.



17h

Ouverture de la Grande librairie espagnole
Hall du Grand T

18h

Inauguration officielle de la manifestation

18h30-19h45

Le Grand débat d’ouverture: « Miguel De Cervantes: une réinvention de la littérature et du monde »
Grand plateau
Modérateur : Thierry Guichard, directeur de publication du Matricule des Anges

JEAN-RAYMOND FANLO
Professeur au Centre interdisciplinaire d’étude des littératures d’Aix-Marseille, il a notamment dirigé le numéro de la revue Europe consacré à Cervantes (2010) et traduit, préfacé et annoté Don Quichotte et Les Nouvelles exemplaires au Livre de Poche dans la collection « La Pochothèque » (2008).

PIERRE ASSOULINE
Écrivain, il est l’auteur d’une trentaine de livres, notamment dix biographies et sept romans ainsi que des enquêtes et des documents. Homme de radio, il produit des séries sur France Culture et est membre de l’Académie Goncourt. Don Quichotte est l’un de ses livres préférés.

ALINE SCHUMAN
Aline Schulman est spécialiste de littérature espagnole. Pour les éditions du Seuil, elle a traduit L’Ingénieux Hidalgo Don Quichotte de la Manche paru en 1997 en restituant l’originalité des dialogues et des jeux de mots, en faisant rebondir l’aventure qui va et vient entre réalité et fiction, en rendant à Sancho sa dimension de personnage, en faisant enfin tout à coup surgir la merveilleuse modernité du Quichotte.

Pendant le débat : lectures à voix haute par Anne-Pauline Parc et Yves Arcaix, comédiens, d’extraits de Don Quichotte. Accompagnement au piano par Antoine Rousseau.


En projection permanente

Hall du Grand T
Don Quichotte, film d’Orson Welles (1955)
Noir et blanc, 114 min.
Avec Francisco Rigueira, Akim Tamiroff, Orson Welles…

19h45

Pause : dégustation de zurracapote, buffet espagnol et musique espagnole

Hall du Grand T

20h30

Théâtre
Chapelle du Grand T
Tarif : 4 € / billetterie : 02.51.88.25.25

Fumer
pièce de Josep Maria Miró (trad. du catalan par Laurent Gallardo)
Mise en scène de Didier Ruiz, directeur artistique de La Compagnie des Hommes
Co-production Le Grand T, théâtre de Loire-Atlantique



Samedi 5 novembre



14h30
Ouverture de la Grande librairie espagnole
Hall du Grand T

14h45-15h45
Bernardo Atxaga, Isaac Rosa : deux grandes figures de la scène littéraire espagnole
Grand plateau
Modératrice : Camille Thomine, journaliste au Magazine littéraire

BERNARDO ATXAGA (1951)
Né près de San Sebastián, Bernardo Atxaga écrit tantôt en basque, tantôt en espagnol. Auteur de romans, poésies, nouvelles, essais, livres pour la jeunesse (éditions La Joie de Lire) et de chansons, traduit dans de nombreuses langues, il est l’auteur en langue basque le plus lu dans le monde. Très remarqué, autant par le public que par la presse, dès son premier ouvrage, il a reçu le Prix National de Littérature en 1989 pour Obabakoak.

Bibliographie sélective
Séjour au Nevada, trad. A. Gabastou, C. Bourgois éditeur, 2016
Sept maisons en France, trad. A. Gabastou, C. Bourgois éditeur, 2011
Le Fils de l’accordéoniste, trad. A. Gabastou, C. Bourgois éditeur, 2007
Deux frères, trad. A. Gabastou, C. Bourgois éditeur, 1996
L’Homme seul, trad. A. Gabastou, C. Bourgois éditeur, 1995
Obabakoak, trad. A. Gabastou, C. Bourgois éditeur, 1991 et coll. « Titres », 2007

ISAAC ROSA (1974)
Isaac Rosa est une des nouvelles voix les plus remarquables de la fiction espagnole actuelle. La Mémoire vaine, son deuxième roman, a été salué par la critique pour l’exceptionnelle qualité de son écriture. Le roman a en outre reçu plusieurs prix littéraires importants, dont le Rómulo Gallegos, le « Nobel » latinoaméricain, qui a couronné avant lui les plus grands, dont Roberto Bolaño.

Bibliographie
La Pièce obscure, trad. J.-M. Saint-Lu, C. Bourgois éditeur, 2016
Le Pays de la peur, trad. V. Raynaud, C. Bourgois éditeur, 2014
Encore un fichu roman sur la guerre d’Espagne, trad. V. Raynaud, C. Bourgois éditeur, 2010
La Mémoire vaine, trad. V.Raynaud, C. Bourgois éditeur, 2006

16h15-17h15
La Transición (1975-1982)
Grand plateau
Modératrice : Pilar Martinez-Vasseur, professeur en histoire et civilisation de l’Espagne contemporaine à la faculté de langues et cultures étrangères de l’université de Nantes

BELÉN GOPEGUI (1963)
Après une licence en droit, Belén Gopegui décide de se consacrer entièrement à l’écriture. Son premier roman, L’échelle des cartes (Actes Sud), rencontre un franc succès public et remporte plusieurs prix, dont le Premio Tigre Juan. Traduits en une dizaine de langues, les livres de Belén Gopegui reflètent l’engagement politique de l’auteur, qui a affiché publiquement son soutien à Cuba et son régime en 2005. Ils ont souvent été salués pour leur grande originalité narrative et la justesse avec laquelle ils décrivent la société espagnole.

Bibliographie sélective
Désir d’être punk, trad. C. Bleton, Le Seuil, 2013
Le Père de Blanche-Neige, trad. C. Bleton, Le Seuil, 2010
Le Côté froid de l’oreiller, trad. C. Bleton, Le Seuil, 2006
La Cabine d’essayage, trad. C. Bleton, Actes Sud, 1996


JOSÉ CARLOS LLOP (1956)
Vivant toujours à Palma de Majorque, Llop a écrit de la poésie, quatre volumes de journaux, deux recueils de nouvelles, trois recueils d’essais, d’innombrables articles dans la presse locale et nationale. Dans ses romans, Llop cherche plus à créer des atmosphères qui parlent d’un monde qui fut, à laisser des empreintes, à évoquer des idées qu’à construire des histoires. Ses personnages, fracassés par la vie, sont plutôt fantasmagoriques et ses trames tournent autour d’un secret, tout ceci dans un style très lyrique.

Bibliographie sélective
Solstice, trad. E. Raillard, J. Chambon, 2016
Dans la cité engloutie, trad. J.-M. Saint-Lu, J. Chambon, 2013
La Ville d’ambre, trad.E.Raillard,J.Chambon, 2011
Paris : suite 1940, trad.E.Raillard,J.Chambon, 2010
Le Rapport Stein, trad.E.Raillard,J.Chambon, 2008

JORDI PUNTI (1967)
Jordi Punti s’impose comme l’un des auteurs catalans les plus talentueux de sa génération. Ni fioritures ni folklore chez ce conteur, par ailleurs journaliste au quotidien El País et traducteur (de Nothomb et de Pennac notamment), mais une inspiration forte qui divertit autant qu’elle fait réfléchir sur la question des origines et de l’identité.

Bibliographie
Bagages perdus, trad. E. Raillard,J.-C. Lattès, 2013
Peau de tatou, trad. C. Rapin, Le Serpent à Plumes, 2008
Animals tristos, trad. M. Bensoussan, Le Serpent à Plumes, 2007
17h45-18h30
Le Grand entretien : Enrique Vila-Matas
Grand plateau
Modératrice : Mercedes Monmany, critique littéraire et essayiste, journaliste au supplément ABC cultural
Interprète : André Gabastou, traducteur des livres d’Enrique Vila-Matas

ENRIQUE VILA-MATAS (1948)
La littérature, rien que la littérature !
Vila-Matas a créé depuis plus de vingt ans un univers littéraire en abîme, en grande partie construit sur les œuvres de ses grands prédécesseurs (Walser, Kafka, Pessoa, Sterne, Sebald, Bove, Perec et tant d’autres).
Que l’écriture puisse à ce point devenir le centre d’un univers fictionnel, c’est dire à quel point il la prend très au sérieux. Ce qui n’interdit pas l’humour, bien au contraire…

Derniers titres parus
La Modestie et autres récits, C. Bourgois éditeur, 2015
Marienbad électrique, C. Bourgois éditeur, 2015
Impressions de Kassel, C. Bourgois éditeur, 2014
Air de Dylan, C. Bourgois éditeur, 2012
Vila-Matas, pile et face. Rencontre avec André Gabastou, Argol, 2010

19h-20h
« Castillan, catalan, basque : espagnol ? »
Grand plateau
Modérateur : Thierry Guichard, directeur de publication du Matricule des Anges

La présence du multilinguisme sur un territoire comme l’Espagne provoque facilement des conflits en raison du rapport de force entre les langues.
Étant donné que celles-ci ne sauraient se réduire à de simples instruments de communication extérieurs à la personnalité et à la culture des peuples, elles deviennent rapidement le symbole apparemment linguistique de la dominance politique, économique et sociale.
Si le castillan demeure la seule langue officielle au plan administratif, politique et juridique, le catalan, le basque (mais aussi le galicien) ne bénéficient que d’une protection limitée.

Trois de nos écrivains invités, Belén Gopegui (Castillane), Jordi Punti (Catalan) et Bernardo Atxaga (Basque) échangeront et nous diront leurs motivations et pourquoi ils ont délibérément choisi d’écrire dans « leur » langue.


20h30
Théâtre
(dernière représentation)
Chapelle du Grand T
Tarif : 4 € / billetterie : 02.51.88.25.25

Fumer
pièce de Josep Maria Miró (trad. du catalan par Laurent Gallardo)
Mise en scène de Didier Ruiz, directeur artistique de La Compagnie des Hommes
Co-production Le Grand T, théâtre de Loire-Atlantique

Dimanche 6 novembre



14h15
Ouverture de la Grande librairie espagnole
Hall du Grand T

14h30-15h30
« Le polar espagnol »
Grand plateau
Modérateur : François braud, auteur et critique de romans policiers

VÍCTOR DEL ÁRBOL (1968)
Né à Barcelone, Víctor del Árbol a tour à tour été soudeur, garçon de café et séminariste. Il commença, sans les terminer, des études d’histoire, de droit et de théologie. Il est depuis vingt ans membre de la police catalane. Mais surtout, il est et a toujours été écrivain. Les endroits clos l’asphyxient, il n’aime pas les salles de classe et a toujours préféré les livres.

Bibliographie
Les Pigeons de Paris, trad. C. Bleton, La Contre-Allée, 2016
Toutes les vagues de l’océan, trad. C. Bleton, Actes noirs, 2015
La Maison des chagrins, trad. C. Bleton, Actes noirs, 2013
La Tristesse du Samouraï, trad. C. Bleton, Actes noirs, 2012 et Babel noir, 2015

ALICIA GIMÉNEZ BARTLETT (1951)
Alicia Gimenez Bartlett est docteur en littérature de l’université de Barcelone et l’auteur des aventures de Petra Delicado. Cette série lui a valu le prix Raymond Chandler. Elle a obtenu le prix Nadal en 2011 et le prix Planeta en 2015, les plus prestigieux prix littéraires en Espagne.
Elle est l’un des auteurs policiers espagnols les plus lus dans le monde.

Derniers titres parus
Personne ne veut savoir, trad. O. Hamilton et J. Dautzenberg, Rivages/Thriller 2015
Le Silence des cloîtres, trad. O. Hamilton et J. Dautzenberg, Rivages/Thriller 2012
Un vide à la place du cœur, trad. O. Hamilton et J. Dautzenberg, Rivages/Noir, 2010
Un bateau plein de riz, trad. O. Hamilton et J. Dautzenberg, Rivages/Noir, 2008

16h-16h45
José Carlos Llop, Juan Manuel Bonet : « la poésie dans la peau »
Grand plateau
La poésie espagnole d’après-guerre oscille entre le désir de s’engager, de faire entendre une voix critique, et celui de tourner le dos aux engagements pour s’adonner en toute liberté à son art. L’expression poétique de ces années-là prend les formes les plus diverses. À la fin des années 1960 s’amorce un tournant. Les avant-gardes veulent faire table rase des valeurs. Deux poètes, José Carlos Llop, auteur notamment de cinq recueils de poésie (son dernier livre, Solstice, très poétique, a paru aux éditions Jacqueline Chambon en septembre 2016) et Juan Manuel Bonet, poète, critique d’art et de littérature et directeur de l’Instituto Cervantes à Paris, viendront nous lire quelques-uns de leurs poèmes et nous conter leur amour de la poésie.

Derniers recueils de poésies de José Carlos Llop
La Vie différente, trad. J.-M. Saint-Lu, éditions do, 2016
Cuando acaba septiembre, Lumen, 2011
La avenida de la luz, Lumen, 2007
La dádiva, Editorial Renacimiento, 2004
Quartet, Edicions 62, 2002

Quelques recueils de poésies de Juan Manuel Bonet
Via Labirinto, Editorial Comares, 2016
Café des exilés, Editorial Comares, 1990
La patria oscura, Trieste, 1983

16h15-17h
« Littérature, crise et société dans l’Espagne d’aujourd’hui »
Chapelle du Grand T
Modératrice : Camille Thomine, journaliste au Magazine littéraire

ISAAC ROSA (1974)
« Isaac Rosa a écrit plusieurs livres sur l’héritagefranquiste,la mémoire et la façon de lire l’histoire. Encore un fichu roman sur la guerre d’Espagne (2010) illustrait cette démarche d’une manière originale et ironique : il reprenait un autre de ses récits, l’entrecoupant de commentaires critiques acerbes et savants. Dans Le Pays de la peur, paru en 2008, c’est l’inquiétude de la classe moyenne occidentale qu’il analyse, et le miroir qu’il tend au lecteur est effectivement effrayant. » (Le Temps)

Dernier titre paru
La Pièce obscure, trad. J.-M. Saint-Lu, C. Bourgois éditeur, 2016

BELÉN GOPEGUI (1963)
Désir d’être punk n’est pas sans rappeler L’Attrape-cœur, et les analogies sont nombreuses entre Holden Caufield et Martina. À cinquante ans de distance, ils représentent des générations différentes dans des contextes différents, et la grande réussite de Belén Gopegui est de transmettre, par un traitement rigoureux du langage, un portrait merveilleusement réussi de la jeune génération de notre époque.

Dernier titre paru
Désir d’être punk, trad.C.Bleton, Le Seuil, 2013

JORDI PUNTI (1967)
Bagages perdus, trad. E. Raillard,J.-C. Lattès, 2013
« Tout se bouscule joyeusement chez Jordi Puntí. Des nonnes à jambe de bois, des animaux empaillés et des chevaux de course. Le franquisme, le féminisme, les minijupes et les lacrymogènes de Mai 68. Un réjouissant premier roman.»
(X. Houssin, Le Monde des Livres)
17h30-18h15
Grand entretien de clôture avec Víctor del Árbol
Grand plateau
Modérateur : Thierry Guichard, directeur de publication du Matricule des Anges
Auteur de romans policiers à succès (La Tristesse du Samouraï, prix du polar européen 2012, La Maison des chagrins, 2013 et Toutes les vagues de l’océan, Grand prix de littérature policière 2015) tous parus chez Actes noirs,
Víctor del Árbol vient de recevoir le prestigieux prix Nadal pour La víspera de casi todo paru en Espagne en 2016.
Dernier titre paru
Les Pigeons de Paris, trad. C. Bleton, La Contre-Allée, 2016
  • Si la nostalgie sous-tend le texte, c’est dans le contexte d’un enjeu mémoriel, incarné par les destinées de Juan et Clio (Muse de l’Histoire). L’histoire de Juan témoigne que depuis l’après-guerre, la confrontation des valeurs s’est faite au détriment de celles d’une politique qui prônerait une Europe dite sociale. Quant à Clio, elle reflète une Europe malade, en perte de sens, dont la promesse d’un monde meilleur à vivre échoue. On connaît bien Víctor del Árbol pour son art du scénario. Une fois encore, il excelle ici, dans une forme pour autant beaucoup plus courte qu’à son accoutumée.

19h
Clôture de la manifestation

Rendez-vous au Grand T, théâtre de Loire-Atlantique en novembre 2017 pour la prochaine manifestation d’Impressions d’Europe : « RENCONTRES LITTÉRAIRES ALLEMANDES »


Autres animations pendant les Rencontres littéraires espagnoles

Grande librairie espagnole animée par la librairie Coiffard à Nantes
Dédicaces des écrivains après les débats

Lectures à voix haute pendant les débats par les comédiens :
Anne-Pauline Parc et Yves Arcaix (vendredi 4/11)
Sophie Merceron (samedi 5/11)
Yves Arcaix (dimanche 6/11)

Projections permanentes dans le Hall du Grand T du film Don Quichotte d’Orson Welles (1955)
Bar-restaurant animé par le restaurant
Délices en coulisses au Grand T

Interventions et lectures des écrivains invités en Pays de la Loire

Vendredi 4 novembre 2016
  • La Roche-sur-Yon, Lycée Jean de Lattre de Tassigny : Antoine Chantecaille (professeur de français) et un professeur d’espagnol
  • Alicia Gimenéz Bartlett

  • La Roche-sur-Yon, Pôle universitaire yonnais, département Info-Com :
  • Claudine Paque (chef du département) et Pierre Daguet (chargé de cours, libraire à la librairie Le Vers libre à Clisson)
  • Antonio Altarriba

  • Clisson, Librairie Le Vers libre : Laurence Neveu et Pierre Daguet.
  • Tél. 02.51.71.89.66
  • Alicia Gimenéz Bartlett

  • Nantes, Collège Rutigliano : Adeline Pringault (professeur de français) et Geneviève Bousseau (documentaliste)
  • Bernardo Atxaga

  • Nantes, Lycée La Perverie :
  • Jean-Marc Mathieu (responsable des classes préparatoires littéraires) et Nathalie Moreau (professeur d’espagnol)
  • Mercedes Monmany

Samedi 5 novembre 2016
  • Angers, librairie Contact : Georges Maximos (directeur) et Pauline Faligand (chargée des animations). Tél. 02.41.24.15.00
  • Alicia Gimenéz Bartlett

Lundi 7 novembre 2016
  • Nantes, lycée Guist’hau : Michel Cocotier (proviseur) et Ana Millan (professeur d’espagnol)
  • Víctor del Árbol

  • Nantes, lycée Carcouët : Jean-Philippe Genon (proviseur), Philippe Jaunet (professeur d’économie politique) et Carmen Blasco (professeur d’espagnol)
  • Víctor del Árbol
Partenaires institutionnels français
Conseil Régional des Pays de la Loire
Ville de Nantes
Conseil Départemental de Loire-Atlantique
Ministère de la Culture et de la Communication/Centre national du livre
Société Française des Intérêts des Auteurs de l’écrit (SOFIA)
Institut Français d’Espagne à Madrid

Partenaires institutionnels espagnols
Office culturel de l’Ambassade d’Espagne, Paris
Instituto Cervantes, Paris
Acción Cultural Española, Madrid
Institut Etxepare, San Sebastián
Institut Ramon Llull, Barcelone

Autre partenaire étranger
Fondation Jan Michalski pour la Littérature et l’Écriture (s.r.)

Avec le concours de
Optique Le Provost, Nantes

Partenaires médias
Ouest France, Jet FM, Fip, Euradionantes, Télénantes

Avec le concours des traducteurs et interprètes de l’espagnol
Victoria Bazurto, André Gabastou, Françoise Garnier-Carver


Manifestation conçue et organisée par Impressions d’Europe
2, rue du Roi Albert, 44000 Nantes
Tél. 02.40.12.42.37
Mèl : impressionsdeurope@wanadoo.fr
www.impressionsdeurope.com
Directeur : Yves Douet (06.86.53.50.21)
Coordinateur : Patrice Viart (06.64.34.88.83)

En partenariat avec
Le Grand T, théâtre de Loire-Atlantique
84 rue du Général Buat, 44000 Nantes
Tél. 02.51.88.25.25 – www.leGrandT.fr
Directrice : Catherine Blondeau

La Librairie Coiffard
7-9, rue de la Fosse, 44000 Nantes
Tél. 02.40.48.16.19
Directeur : Rémy Ehlinger

Le Lycée Jean de Lattre de Tassigny
65,rue Hubert Cellier,85000 La Roche-sur-Yon
Tél. 02.51.62.63.00
Proviseure : Marie-Eve Thévenin

Le Lycée Carcouët
115,boulevard du Massacre - 44100 Nantes
Tél. 02.40.16.18.18
Proviseur : Jean-Philippe Genon

Remerciements
Département d’Études Hispaniques de l’université de Nantes et le CRINI
Victoria Bazurto, Monica Dabreteau, Karine Durin, Maria José Esteban, Sonia Fernandez Hoyos, Jennifer Houdiard, Pilar MartinezVasseur, Helena Mata Mendez, Florence Calvez (Centre culturel franco-espagnol), Jordi Rotllan et Christine Vacca (Casal Català de Nantes)

Éditions Actes Sud, Anacharsis, Christian Bourgois éditeur, Buchet-Chastel, Jacqueline Chambon, Denoël, Gallade, Gallimard, La Contre-Allée, La Joie de Lire, La Table Ronde, Le Cherche-Midi, Jean-Claude Lattès, Métailié, Quai Voltaire, Rivages, Sabine Wespieser

Merci également à nos fidèles amis bénévoles
Maëllis Corvelec, Stéphanie Hauray, Dominique Landais et Guy-Arthur Rousseau
Remerciements particuliers à Yann-Félix Thouault et Pauline Vermeulen

Crédits photographiques
Photo de couverture : © signelazer.com
Don Quijote/Salvador Dali © D.R.
Belén Gopegui © Grupo Editorial Penguin Random House
Jordi Punti © Stefanie Kremser
José Carlos Llop © Carles Domènec
Alicia Gimenez Bartlett © Pere Tordera
Víctor del Árbol © Víctor del Árbo